Avertir le modérateur

19/10/2017

9 notes de synthèse sur l'apport du vélo pour résoudre nos crises actuelles et à venir

Voici 9 notes qui mettent en perspective pourquoi le vélo est encore plus indispensable que ce que l'on pensait jusqu'à maintenant pour améliorer la résilience de nos villes et de nos territoires.

Lire la suite

07/08/2017

Intérêt de la voiture électrique pour les cyclistes et pour la planète.

1 Nous savons que les voitures à pétrole émettent des gaz mauvais pour la santé et pour le problème du réchauffement de la planète. De surcroit ils sont désagréables à sentir et ces voitures émettent beaucoup de bruit.

2 Les voitures électriques n'émettent pas de gaz à leur proximité et ne font pas de bruit avec leur moteur. Les cyclistes peuvent donc les apprécier davantage que les voitures à pétrole.

3 Mais le problème qui est toujours évoqué est bien sûr celui de l'origine de l'électricité, ne faisons nous que déplacer le problème au niveau de la centrale qui produit le courant?

4 Il y a un élément dont il faut tenir compte, c'est qu'une voiture thermique produit essentiellement de la chaleur. Supposons que la consommation moyenne en France soit de 6 litres aux 100 kilomètres pour les voitures à pétrole. Et prenons une consommation moyenne pour une électrique de l'équivalent énergétique de 1 litre aux 100 kilomètres (environ 10 kilowatt-heure).

5 Pour extraire, transporter, raffiner, distribuer le pétrole il faut de l'énergie, ce que l'on appelle le "taux de retour énergétique" ou TER. Celui-ci serait de 8, d'après les informations dont on dispose actuellement, c'est à dire qu'il faut 1 kwh pour produire 8 kwh d'essence disponible dans le réservoir de la voiture.
Une voiture électrique utilise directement avec un bon rendement ce kwh non utilisé par le système pétrolier et l'impasse énergétique devient très faible. Tous calculs faits elle n'aurait besoin que de 3 kwh ce qui devient très accessible à un mixte éolien/ panneau photovoltaïque en proximité*.
Le problème de l'approvisionnement en électricité pour faire fonctionner les voitures électriques est donc beaucoup moins important que ce que l'on pourrait penser de prime abord.

Si on remplace une voiture par un vélo électrique, voire un "Speed bike" ou un vélomobile avec assistance électrique, les besoins énergétique sont si faibles que le système devient positif, il économise plus d'énergie qu'il n'en consomme, simplement au niveau du système pétrolier, puisque les ultralégers légèrement motorisés consomment environ 100 fois moins que les voitures électriques. 

6 Comme environ 80% des déplacements automobiles seraient remplaçables par des déplacements en propulsion humaine ou à vélo électrique, on voit que les problèmes de transport, de bruit, de pollution atmosphérique, de pollution sonore, d'émission de gaz à effets de serre, de dépendance énergétique, de budget des ménages et même de déficit budgétaire de l'état et des collectivités territoriales pourraient être résolus ou au moins considérablement amélioré assez facilement.

Note

* Pour produire 1 litre de carburant il faut 1,2 kwh et une voiture qui consomme 6 litres aux 100 kilomètres aura eu besoin de 7,2 kwh  pour amener le carburant dans son réservoir, comme sa voiture consomme 10 kwh aux 100 l'impasse énergétique n'est plus que de 2,8 kwh arrondis à 3 (en négligeant les pertes du système électrique). Un vélo électrique consomme environ 1/4 à 1/2 kwh aux 100 km soit 15 à 300 fois moins que juste l'énergie économisée dans le système pétrolier et ses besoins sont accessibles à un petit panneau photovoltaïque ou une petite éolienne de bateau disposés sur la maison.

08/12/2015

Petites conférences audio (en mp3) sur la santé

Voici le lien vers une série de conférences sur la santé qui, bien souvent, auront à voir avec le vélo, le potager et le cerveau:

https://audiobox.box.com/s/ehgk2ecjtlmef3qp9fff8pocwf8l28o7

04/04/2015

Les HEHNS: la solution à nos problème de transport !

Les "Hybrides Electro-musculaires à Haut Niveau de Service", vélos mobiles ou Vae rapides, ont un énorme potentiel pour résoudre nos crises, comme cela est très clairement expliqué dans l'article ci-dessous. Ils peuvent nous permettre de faire que la propulsion humaine concurrence réellement les véhicules à pétrole.

Lire la suite

24/02/2015

Pour échapper à la pollution les cyclistes devraient brûler les feux

Pour les cyclistes les "cédez la passage" (ou "tourne à droite") ont un intérêt majeur peu connu. Ils leur permettent d'échapper aux zones les plus polluées de la ville. Une étude vient de montrer que dans les carrefours la pollution est 29 fois plus forte s'il y a des feux que si prévalent les simples règles de priorités, à condition que le traffic soit fluide.Les particules proviennent des échappements mais aussi pour un bonne part des plaquettes de frein, des pneus et de l'usure de la chaussée.


Lire la suite

05/01/2013

Quelques nouvelles de l'ADN

Nous avons 1014 cellules (10 000 000 000 000 00).
Chaque cellule contient 2 mètres d'ADN enroulé.

Nous mettons en grand danger ce réseau sophisitiqué en y introduisant sans attention, et sans réelle utilité, molécules et perturbateurs ...

Lire la suite

10/05/2012

La télévision, internet, les jeux vidéo. Les écrans. Le moins possible.

Le docteur Michel Desmurget  a écrit « TV lobotomie »  après avoir  recensé plus de 6000 articles dans des revues scientifiques reconnues, 


Lire la suite

08/10/2011

Intervention club des villes cyclables à Dijon

Cette intervention au congrès du club des Villes cyclables propose une vision gobale du problème posé par les transports de personnes, en y intégrant la diminution des émissions de CO2.

Un bureau d'étude néerlandais, cité dans l'exposé, a d'ailleurs montré que cette réduction forte était possible si l'on réalise des REV (Réseaux Express Vélo).

"Attaché à ma ville, détaché de ma voiture"
Intervention club des villes cyclables

PDF

(Intervention préparée vec l'aide de Messieurs Olivier Paul-Dubois-Taine et Hans Kremers.)

19/07/2011

Pollution atmosphérique et cerveau

La pollution atmosphérique liée aux particules nuirait aux fonctions cognitives, provoquerait des comportements dépressifs et modifierait la morphologie de l'hippocampe et l’expression des cytokines hippocampiques.

Lire la suite

15/09/2009

De la pollution atmosphérique en général et du diesel en particulier

Je constate avec effarement que dès 1996 ( il y a plus de dix ans !) tout sur la nocivité du diesel avait déjà été dit … (Septembre 2009)

Lire la suite

18:01 Publié dans Pollution | Lien permanent | Commentaires (0)

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu