Avertir le modérateur

09/12/2018

Les effets nocifs de l'alcool et du cannabis sont faciles à comprendre

Les aires préfrontales sont le Sanctuaire de l'homme. Cet article nous montre pourquoi, et comment cannabis et alcool le détruisent.
Cannabis et alcool détruisent la civilisation humaine.


Les aires préfrontales

Elles 
sont la partie du cerveau dont l'existence et le bon fonctionnement sont nécessaires à l'existence des fonctions mentales les plus élevées chez l'humain.
Elle sont beaucoup moins développées chez les singes.
Chez l'homme une structure spécifique, la zone fronto-polaire, y apparait, elle permet de traiter des buts secondaires intégrés à un objectif plus général. D'une certaine façon, elles fondent l'humain complet.

Son découvreur, le russe Luria, disait d'elles qu'elles étaient le lobe de la civilisation. 

On pourrait aussi les appeler Le sanctuaire de l'homme.

Elles sont gravement attaquées aussi bien par l'alcool que par le cannabis. 

Le cerveau devrait être considéré comme en cours de développement jusqu'à 25, voire 30 ans, et il faudrait le protéger de toute atteinte avant cet âge, sinon il risque d'en garder une cicatrice définitive.

 

Pour en savoir plus sur les aires préfrontales

voir la thèse de médecine du Dr Emmanuelle Laroudie Brosset-Heckel

Ou encore ce document: Pdf de l'université de Picardie sur les aires préfrontales.

 

Les aires préfrontales et le cannabis
Pour le cannabis voici ce qu'on observe en imagerie fonctionnelle.

 

Faux souvenirs cannabis image.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On voit sur la partie supérieure un cerveau normal, et sur la partie inférieure le fonctionnement d'un cerveau sous cannabis.

On remarque le manque d'activité dans les aires préfrontales. Ce sont les aires qui synthétisent tout ce qui arrive au cerveau, celles qui nous séparent le plus des primates. Elles sont le cerveau du cerveau.

  • Elles permettent de dire non à ses instincts, de les maîtriser, et de piloter ses émotions.
  • Elles sont nécessaires à la mise en  mémoire et à la recherche dans la mémoire.
  • Elles sont nécessaires pour élaborer des projets compliqués pour le futur.
  • Elles permettent l'altérité réelle, c'est à dire de percevoir l'autre comme un autre moi même mais différent de moi ; sinon l'autre a tendance à être un objet à utiliser, éliminer ou ignorer mais il n'est pas pleinement un autre moi-même différent de moi -même mais doté d'une sensibilité comme moi-même.

 

Cette étude a montré que les cannabiques avaient tendance à avoir des faux souvenirs, auxquels, bien sûr ils croyaient.

 Ici l'article complet.

 

Les aires préfrontales et l'alcool
La technique appelée "tractographie" permet de visualiser la substance blanche  se trouvant dans le cerveau vivant.

Alcool imagerie 7.png      

Ici l'article complet.

Cette substance blanche représente les fibres qui relient les différentes structures du cerveau, on pourrait la comparer aux routes d'un pays.
Il existe deux types de fibres nerveuses, 
des fibres myélinisées et des fibres non myélinisées.
Dans les fibres non myélinisées l'influx nerveux circule à 3 kilomètres/heure, et dans les fibres myélinisées, il y circule à 300 kilomètres/heure.
En haut on voit un cerveau normal et en bas un cerveau alcoolique.

On voit que chez l'alcoolique la substance blanche a fondu et que les ventricules au milieu du cerveau se sont agrandis, car le cerveau s'est ratatiné. L'alcool dissout la myéline. Les aires préfrontales sont reliées au reste du cerveau par de longues fibres myélinisées, et avec l'alcool on obtient là aussi un mauvais fonctionnement préfrontal car les aires préfrontales sont mal reliées au reste du cerveau.
C'est ce qui explique les symptômes trouvés chez l'alcoolique: altération de la capacité à percevoir les émotions des autres, mauvaise mémoire des évènements par rapport au temps, ce qui fait qu'il ne se souvient pas qu'il a bu et pense ne pas boire (ce que l'on appelle le "déni"), et qu'il a de mauvaises capacités à s'organiser, et en particulier à ne plus boire.

Et pour résumer l’alcool c’est:

 

- La première cause de démence précoce

- La deuxième cause de cancer évitable (en particulier du sein chez la femme)

- La première cause de retard mental non génétique

- Plus de 1000 morts et 10 000 blessés sur les routes

- Présent dans plus de la moitié des violences commises en France tous les ans

- 50 000 morts par maladie par an 

- 120 milliards de pertes économiques par an

- Il n’y a aucun inconvénient à ne pas boire d’alcool

- Nocif dès la première goutte

- 44% des jeunes de 17 ans ont pris l'habitude d'avoir une ivresse pathologique

par mois

- 10 millions de français ne boivent pas d’alcool du tout et s'en portent très bien.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu