Avertir le modérateur

07/08/2017

Intérêt de la voiture électrique pour les cyclistes et pour la planète.

1 Nous savons que les voitures à pétrole émettent des gaz mauvais pour la santé et pour le problème du réchauffement de la planète. De surcroit ils sont désagréables à sentir et ces voitures émettent beaucoup de bruit.

2 Les voitures électriques n'émettent pas de gaz à leur proximité et ne font pas de bruit avec leur moteur. Les cyclistes peuvent donc les apprécier davantage que les voitures à pétrole.

3 Mais le problème qui est toujours évoqué est bien sûr celui de l'origine de l'électricité, ne faisons nous que déplacer le problème au niveau de la centrale qui produit le courant?

4 Il y a un élément dont il faut tenir compte, c'est qu'une voiture thermique produit essentiellement de la chaleur.    Supposons que la consommation moyenne en France soit de 6 litres aux 100 kilomètres pour les voitures à pétrole. Et prenons une consommation moyenne pour une électrique de l'équivalent énergétique de 1 litre aux 100 kilomètres (environ 10 kilowatt-heure).

5 Pour extraire, transporter, raffiner, distribuer le pétrole il faut de l'énergie, ce que l'on appelle le "taux de retour énergétique" ou TER  celui ci serait  de 8 d'après les informations dont on dispose actuellement, c'est à dire qu'il faut 1 kwh pour produire 8 kwh d'essence disponible dans le réservoir de la voiture. Une voiture électrique utilise directement avec un bon rendement ce kwh non utilisé par le système pétrolier et l'impasse énergétique devient très faible, tous calculs faits elle n'aurait besoin que de 3 kwh ce qui devient très accessible à un mixte éolien/ panneau photovoltaïque en proximité*. Le problème de l'approvisionnement en électricité pour faire fonctionner les voitures électriques est donc beaucoup moins important que ce que l'on pourrait penser de prime abord. Si on remplace une voiture par un vélo électrique, voire un "Speed bike" ou un vélomobile avec assistance électrique, les besoins énergétique sont si faibles que le système devient positif, il économise plus d'énergie simplement au niveau du système pétrolier qu'il n'en consomme, puisque les ultraléger légèrement motorisés  consomment environ 100 fois moins que les voitures électriques. 

6 Comme environ 80% des déplacements automobiles seraient remplaçables par des déplacements en propulsion humaine ou à vélo électrique, on voit que les problèmes de transport, de bruit, de pollution atmosphérique, de pollution sonore, d'émission de gaz à effets de serre, de dépendance énergétique, de budget des ménages et même de déficit budgétaire de l'état et des collectivités territoriales  pourraient être résolus ou au moins considérablement amélioré assez facilement.

* Pour produire 1 litre de carburant il faut 1,2 kwh et une voiture qui consomme 6 litres aux 100 kilomètres aura eu besoin de 7,2 kwh  pour amener le carburant dans son réservoir, comme sa voiture consomme 10 kwh aux 100 l'impasse énergétique n'est plus que de 2,8 kwh arrondis à 3 (en négligeant les pertes du système électrique). Un vélo électrique consomme environ 1/4 à 1/2 kwh aux 100 km soit 15 à 300 fois moins que juste l'énergie économisée dans le système pétrolier et ses besoins sont accessibles à un petit panneau photovoltaïque ou une petite éolienne de bateau disposés sur la maison.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu